Newsletter Nord Mariage

x

Abonnez-vous à la newsletter Nord Mariage



Date de mariage :

Comment choisir ses sandales de mariage en 5 étapes

1. Choisir ses sandales selon la robe de mariée

Pour vos chaussures de mariée, vous envisagez de remplacer les traditionnels escarpins à bout fermé par des sandales ? Dans ce cas, deux options s'offrent à vous. Soit vous accordez vos chaussures à votre robe de mariée. Vous choisissez alors des sandales blanches, ou de couleur ivoire, or, beige, nude. Soit vous jouez la carte du contraste. Vous optez donc pour des sandales colorées ou noires qui apportent une touche de modernité à votre tenue. Tout en sachant que, si votre robe est longue, vos chaussures seront en partie cachées. En revanche, si vous portez une robe courte, c'est l'occasion de chausser des sandales ou des salomés plus audacieuses. Il peut s'agir d'une chaussure pailletée ou ornée de sequins. Ce peut être, aussi, une belle salomé bicolore à la fois féminine et originale. Ou vous pouvez partir en quête de la paire de chaussures au détail extravagant, voire même ajouter vous-même ce détail sur une sandale classique façon diy. Pourquoi ne pas accrocher une fleur sur vos chaussures ? Fleur qui, bien évidemment, rappellerait votre bouquet de mariée.

chaussure-mariage.jpg

2. Choisir la bonne hauteur pour être à l’aise

Que vous soyez la mariée ou une invitée, attention à choisir la bonne hauteur de talons afin de vous sentir à l'aise tout au long de cette journée exceptionnelle. Pendant une cérémonie, tout est organisé, on ne fait pas ce que l'on veut quand on veut. En outre, entre la mairie, l'église, le vin d'honneur, la soirée dansante, on est amené à rester debout longtemps. En tant que star de la journée, il faut naviguer entre les invités, discuter avec les familles, rire avec les amis. Sans parler des photographes, qui captent le moindre des faits et gestes des époux et de chaque convive. Hors de question de souffrir et de grimacer sur des photos de mariage. C'est pourquoi il faut choisir le bon talon. Dans le commerce, on trouve trois hauteurs.

Les talons dits hauts mesurent au minimum 12 centimètres. Ils donnent certes une courbure fantastique aux pieds et au corps, mais mieux vaut être habituée à porter ce genre de chaussures si l'on veut en mettre de telles pour un mariage. Si vous mettez couramment des escarpins talons hauts, pas de problème, vous pouvez en enfiler pour votre mariage. Si vous n'êtes pas rodée à ce genre de chaussures et que l'envie d'en porter le jour J est irrésistible, les chaussures compensées sont un excellent compromis pour les futures mariées qui désirent de la hauteur tout en gardant de l'aisance.

Les talons moyens (entre 8 et 12 centimètres) offrent un certain confort, y compris pour les femmes qui ne portent pas de talons tous les jours. Comme les hauts talons, ils dessinent une jolie silhouette.

Enfin, les petits talons (de 5 à 8 centimètres) sont conseillés si vous ne portez jamais de talons mais que vous voulez faire une exception pour ce jour hors norme. Par ailleurs, sachez qu'il existe de jolies sandales plates, idéales pour un mariage. Par exemple, parmi les sandales femme San Marina, pléthore de chaussures s'adaptent parfaitement au mariage : des sandales à talons fins de couleur blanche, des sandales noires pour jouer le contraste, des chaussures effet croco pour une féminité exacerbée, des chaussures argent ou or pour le côté festif, des chaussures rouges qui rappellent l'amour et la passion...

sandale-mariage.jpg

Au-delà du confort, il importe de sélectionner la bonne chaussure en fonction de votre robe et de votre morphologie. Les petites mariées qui optent pour une robe longue se retrouvent contraintes de porter des talons moyens, voire hauts. En revanche, si vous êtes invitée à des noces et que vous voulez absolument porter une robe courte, on recommande d'y associer des sandales plates pour éviter l'effet "mauvais genre".

3. Choisir un modèle adapté à la saison et au lieu de mariage

Qui dit sandales, dit chaussures ouvertes et mariage d'été. Or, avec la chaleur, les pieds peuvent gonfler. Attardez-vous bien sur le type de sandales que vous achetez. Certaines brides peuvent s'avérer douloureuses si le volume du pied varie trop. En outre, si les talons fins sont élégants, ils sont en revanche peu pratiques pour s'aventurer dans des chemins rocailleux ou sur des terrains arborés. De la même manière, si le mariage a lieu en bord de mer, préférez les semelles plates ou compensées aux talons aiguilles.

4. Acheter ses sandales femme en avance

Afin de "faire ses chaussures" comme on dit, il est primordial de les acquérir plusieurs semaines avant le mariage et de les porter régulièrement. Cela permet de former la chaussure pour ne pas avoir mal aux pieds le jour du mariage. A la clé, pas de risque d'ampoule ! Cette étape incontournable permet également de s'assurer que l'on a choisi la bonne paire, celle qui est faite pour nous. En cas de besoin, on a le temps de changer d'avis ou d'acheter des semelles antidérapantes afin de maintenir le pied en place dans la chaussure à bout ouvert. Bien sûr, afin de créer la surprise, on évite cette phase d'essayage lorsque le marié est à la maison. Dans tous les cas, on n'oublie pas de prévoir un flacon de talc et des pansements pour le jour J, juste au cas où !

5. Penser à emporter des chaussures plates

Pour finir, il nous reste un conseil à vous donner sur ce thème des chaussures de mariage : pensez à emporter une paire de chaussures confortables, à semelles plates.

basket-mariage.jpg

Des sandales, des ballerines, des sneakers même, si vous aimez les effets décalés. L'essentiel étant d'avoir la garantie de vous sentir bien jusqu'au bout de la nuit !