La lanterne volante mariage 

Tendance depuis plusieurs années, la lanterne volante est très appréciée des mariés. Prenant aussi le joli petit nom de lanterne chinoise, skylantern ou encore lanterne céleste, elle est fabriquée en papier de riz. Fonctionnant de la même manière qu’une montgolfière, elle est généralement équipée d’un bruleur en papier de cire qu’il faut allumer une fois le moment venu. S’envolant naturellement dans les airs, elle redescend lentement vers le sol lorsque le brûleur s’éteint. D’origine asiatique, elle séduit de plus en plus les mariés français.

mariage-lanterne.jpg

Symbolisant la prospérité et la chance, la lanterne est allumée en pleine nuit durant la soirée de mariage. Selon les envies des mariées, elle s’élève dans les airs après le repas ou après le gâteau. C’est un moment doux et romantique qui laisse généralement place à la folie de la fête. Bien souvent blanche et arrondie, elle peut aussi prendre la forme d’un cœur ou être plus colorée. Commandée en gros, sa quantité se choisit en fonction du nombre d’invités présents lors de la soirée.

Le moment prévention : attention à l'allumage des lanternes volantes 

Un peu plus compliqué à utiliser que la lanterne led rechargeable, l’allumage de la lanterne chinoise nécessite quelques précautions. Les personnes qui l’allumeront devront être âgées de plus de 18 ans. Et oui, un accident avec un enfant le jour du mariage c’est n’est pas très prudent ! Pour procéder à l’allumage en toute tranquillité, deux adultes devront également être présents. Même si cela parait extrêmement logique : l’allumage et le lancement seront réalisés en extérieur. La zone de lancement devra être totalement sûre et placée à 8 kilomètres minimum d’un aéroport. Il est également conseillé de se renseigner auprès de la mairie pour savoir si le lancer de lanternes volantes est bien autorisé. Pas de panique ! C’est généralement le cas !

lanterne.jpg

Bien plus qu’une simple décoration lumineuse de mariage, la lanterne est un symbole de paix et d’amour. Chez Nord Mariage, on l’adore !